Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /home/nadyelca/domains/mariehelenebellavance.com/public_html/textpattern/lib/txplib_db.php on line 14
Marie Hélène Bellavance website

Exposition solo LES NÉNUPHARS DE LÉLÉ

25. septembre 2012

Quand: 26 septembre – 21 octobre 2012 *Vernissage: Mercredi, 26 septembre, 18 h *
Heures d’ouverture: Mercredi – vendredi 10 h – 18 h, samedi – dimanche 12 h – 17 h
Information: info@galeriedominiquebouffard.com:http://www.galeriedominique bouffard.com”

L’exposition « Les nénuphars de Lélé » est le résultat d’une recherche essentiellement picturale, assumant une contrainte d’abstraction afin d’éviter volontairement la référence directe à un sujet. Ainsi, l’artiste se permet un retour à la couleur, à la forme, au tracé et au geste ; en somme, aux racines du langage pictural. À travers cette exposition, il y a aussi le désir d’une gestuelle libre et organique, parfois brisée par des marques plus rigides, plus précises, voire architecturales. Un peu comme un regard construit posé sur un élan juvénile.

Nous avons pu observer par le passé que les œuvres de Bellavance ont souvent été le véhicule d’expériences personnelles. Voulant éviter cette fois-ci les repères concrets, ce sont les titres attribués aux œuvres qui font écho à ces expériences. Les titres renvoient à l’univers lexical de sa fille âgée de deux ans; un univers où le verbe n’existe que très peu. Ces premiers balbutiements de phrases sont les témoins d’un environnement riche, toujours en mouvance, où l’attention se fixe soudainement sur un point précis. Ainsi, « Les nénuphars de Lélé » sont en d’autres mots, les métaphores de Léonore.

Notes biographiques :
Artiste multidisciplinaire, Marie-Hélène Bellavance termine en 2004 son baccalauréat en beaux-arts à l’université Concordia avec mineure en psychologie. Depuis, elle maintient une pratique rigoureuse sur la scène contemporaine et s’établit comme voix émergente importante dans le réseau artistique montréalais. Ses œuvres ont été exposées dans plusieurs galeries et lieux culturels à Montréal et ailleurs au Canada ainsi qu’au Musée d’art de Joliette. En 2005 et 2006, elle remporte le prix Découverte et le Grand prix du jury lors du Festival Montréal en Arts 6e et 7e édition. En plus de la peinture et de la danse, elle fait, en 2009, son entrée dans le monde du cinéma en jouant le rôle principal du dernier film de Sophie Deraspe ; « Les signes vitaux » et remporte le prix de la meilleure actrice aux festivals du film de Whistler, de Bombay et de Murmansk en Russie.

……………………………………………………………….

When: September 26 – October 21, 2012
Opening: Wednesday, September 26, 6 p.m.
Opening Hours: Wednesday – Friday 10 a.m. – 6 p.m., Saturday – Sunday Noon – 5 p.m.
Information: info@galeriedominiquebouffard.com:http://www.galeriedominique bouffard.com”

The exhibition “Lélé‘s Water Lilies” stems from essentially pictorial concerns, strictly adhering to abstraction in a deliberate attempt to avoid direct reference to a subject. This allows the artist to return to colours, to shapes, to outlines, to gestures, that is, in a nutshell, to the roots of pictorial language. Running through this exhibition, there is also a yearning for a free flow of organic gestures, sometimes broken by sharper, more rigid marks, at times bordering on the architectonic. Something like a constructed gaze coming to rest on a youthful flourish.

In the past, Bellavance’s works have often conveyed personal experiences. So as to eschew such concrete reference points this time around, it is now only the titles given to the works that are allowed to echo these experiences. The titles are derived from the linguistic world of the artist’s two-year old daughter, where verbs barely exist. These babbling beginnings of sentence structure still point to a rich environment, always in flux, where attention can all of a sudden focus on a single point. In other words, “Lélé‘s Water Lilies” are Léonore’s metaphors.

Biographical notes :
Multidisciplinary artist Marie-Hélène Bellavance graduated from Concordia University in 2004 with a Bachelor of Fine Arts and a minor in Psychology. An important voice among Montreal artists, she maintains a rigorous presence on the contemporary art scene. Her works have been exhibited in many galleries and cultural venues across Canada, and now hang in the Musée d’art de Joliette. In 2005 and 2006, she was awarded the prix Découverte as well as the Grand Prix du Jury at the 6th and 7th edition of Festival Montréal en Arts. In addition to painting and dancing, Marie-Hélène Bellavance stepped onto the big screen in 2009, playing the lead role in Sophie Deraspe’s latest film, Les Signes vitaux (Vital Signs), winning the award for best actress at the Whistler, Bombay and Murmansk (Russia) Film Festivals.